Mars 2019



                    Mercredi 13 mars de 14 à 16H – Ping-pong


Réunion : à 14 heures dans notre local, situé 116 chaussée de Ninove.

Entrée libre. Pour renseignements Ronald Jurrjens au 02/463 06 47 ou 0486 11 80 37





                    Mercredi 20 mars de 14 à 16H – Ping-pong


Réunion : à 14 heures dans notre local, situé 116 chaussée de Ninove.

Entrée libre. Pour renseignements Ronald Jurrjens au 02/463 06 47 ou 0486 11 80 37





                    Le vendredi 22 mars à 10 h - Visite guidée de l'exposition INCA Dress Code, textiles et parures des                                                             Andes.


Les collections « Amérique » du Musée Art et Histoire sont considérées parmi les plus belles et les plus riches des musées européens. Si le public connaît assez bien les différentes cultures des Andes grâce à leurs céramiques, leur orfèvrerie et leurs momies, il n'a pas une image claire de la manière dont ces gens vivaient et étaient habillés. Le textile avait un statut particulier car il était considéré comme bien extrêmement précieux : il servait non seulement à se vêtir, mais était également le symbole du pouvoir et d'identité et pouvait servir comme offrande ou bien d' échange.


Cette exposition donnera la possibilité d'admirer la magnificence de certains textiles, la qualité de l'orfèvrerie et la beauté de la plumasserie du passé précolombien. Ce sera aussi l'occasion de découvrir la maîtrise de l'art du tissage, la sophistication de certains motifs, les couleurs très diversifiées et éclatantes encore aujourd'hui de ces fibres et plumes. En découvrant la garde-robe (chaussures, vêtements, coffres et bijoux), les visiteurs pourront côtoyer ces gens du passé dans leur quotidien et

admirer des pièces exceptionnelles, de grande qualité, très colorées ainsi qu'une orfèvrerie impressionnante. De plus, l'ensemble des œuvres sera présenté dans une scénographie attractive. Environ 200 objets de nos collections, du Linden-Museum de Stuttgart, du MAS d' Anvers et des collections privées belges seront exposés autour d'une thématique jamais présentée.


Le musée du Cinquantenaire est devenu « Musée Art et Histoire ».

C'est Geneviève Lacroix qui nous guidera.


Rendez-vous à 10 h 15 dans le hall du musée du Cinquantenaire,

parc du Cinquantenaire, 10.


PAF (entrée + guide) 16 € pour les membres, 19 € pour les non

membres.

15 personnes maximum.


Inscription préalable obligatoire auprès de Ginette De Corte en

téléphonant au 02/569.53.70 ou au 0497/628.575 et paiement de

confirmation avant le 20 mars sur le compte de Ginette de Corte BE20

0010 1254 9856.



                      

                    Vendredi 15 mars à 20 h - Brel encore, Brel toujours, Brel éternel, une conférence                                                        de Martine Cadière.



A l'occasion du 40ème anniversaire du décès du chanteur, Martine Cadière, conférencière très appréciée, viendra nous parler de toutes les facettes du talent du « grand Jacques». Auteur-compositeur-interprète, poète, acteur et réalisateur, considéré

comme l'un des plus grands interprètes de la chanson française.

Brel, au sommet de sa popularité, abandonne le tour de chant en 1966.

Vous savez qu'il a habité quelques années dans la Schilderkunstlaan, non loin de notre local. Il était marié et travaillait dans l'entreprise familiale « Les cartonneries Vanneste & Brel », il s'y ennuyait à mourir mais y rédigea ses premières chansons. Il vécut à Anderlecht de 1942 à 1951. Le service tourisme de la commune a édité la brochure « Sur les pas de Jacques Brel », la promenade commence à la station de métro qui porte son nom, passe par l'ancienne cartonnerie, le square Henri Rey, la maison familiale et le restaurant qui s'appelait Le Prince de Liège  où se terminait le Conseil d'administration. Que peut-on voir aujourd'hui ?

La station de métro ne fait aucune référence au chanteur. Non loin de là se trouvait la cartonnerie. La ligne 33, c'est évidemment celle chantée par Brel. Elle reliait le square Henri Rey à la place communale de Boitsfort. Les paroles de la chanson Madeleine sont gravées dans la pierre bleue du square. La friterie Eugène se trouvait Square des Vétérans coloniaux, il y a toujours une friterie un peu plus loin. La maison familiale de la rue Jacques Manne a été transformée, le restaurant le Prince de Liège porte un autre nom.


Dispositions : le local peut accueillir un peu plus d'une vingtaine de personnes. Quelques brochures éditées par le service tourisme

d'Anderlecht « Sur les pas de Jacques Brel » seront à disposition.


Inscription obligatoire auprès de Ginette De Corte en téléphonant au 02/569.53.70 ou 0497/628.575.