SEPTEMBRE 2014


                   Mercredi 10 septembre de 14 à 16 heures – Ping-pong


Réunion : à 14 heures dans notre local, situé 116 chaussée de Ninove.

Entrée libre. Pour renseignements : Michel Dandoy, tél. 02/569.63.15 ou 0475/35 15 98





                       Vendredi 12 septembre à 20 heures – APOCALYPSE, la 1ère Guerre Mondiale


En octobre prochain nous visiterons l’expo du Musée de l’Armée. Après les 2 premiers épisodes du DVD d’I. Clarke et D. Costelle sur la Première Guerre Mondiale projetés en mai, nous vous proposons les épisodes 3 et 4 :

L’enfer : 1916, la guerre fait rage en Europe et s’étend des tranchées de France aux sables de l’Orient, en passant par les montagnes d’Italie et des Balkans. Le conflit devient industriel et des millions d’obus s’abattent sur les champs de bataille : Verdun et la Somme en sont les exemples les plus meurtriers. Comment arrêter cette folie ?

La rage : 1917, les peuples en ont assez de la guerre. A l’arrière les révoltes grondent, comme celle qui renverse le Tsar en Russie ; sur le front les mutineries se multiplient, comme celle du Chemin des Dames en France. En Atlantique, les ravages des sous-marins allemands vont entraîner les Américains dans la guerre. En Belgique, c’est l’hécatombe de Passchendaele pour des milliers de soldats de l’Empire britannique.

Réunion : à 20 H dans notre local situé au 116 Chaussée de Ninove

Entrée libre. Pour renseignements : Michel Dandoy au 02/569.63.15 ou 0475/35 15 98






                       Jeudi 18 septembre à 10H30 - Visite guidée de l’Expo Sax2000 au MIM (Musée des Instruments de Musique)  


Adolphe Sax (né à Dinant en 1814 et mort à Paris en 1894) reste aujourd'hui encore un génie de la facture instrumentale et père d'un des instruments les plus populaires au monde, le saxophone. Figure romantique, travailleur infatigable, à la fois musicien, artisan et industriel, Adolphe Sax était aussi éditeur de musique, acousticien, collectionneur. L'exposition permet de mettre en valeur la riche collection Sax du MIM tout en bénéficiant de l'apport d'autres collections. Sa vie et son oeuvre sont présentés en 4 thèmes qui montrent les différentes facettes de sa personnalité: Sax inventeur, Sax entrepreneur, Sax intime, Sax après Sax.

 

Inscription préalable obligatoire auprès de Ginette De Corte en téléphonant après 18h au 02/569.53.70 ou au 0497/628 575 et ensuite paiement de confirmation




                   Mercredi 24 septembre de 14 à 16 heures – Ping-pong


Réunion : à 14 heures dans notre local, situé 116 chaussée de Ninove.

Entrée libre. Pour renseignements : Michel Dandoy, tél. 02/569.63.15 ou 0475/35 15 98





                   Samedi 27 septembre à 10H30 - L’Abbaye de la Cambre et ses alentours


La promenade démarre devant le Palais de la Folle Chanson (Boulevard Général Jacques, N° 2 à 1050 Bruxelles), remarquable immeuble à appartements de luxe, de style Art Déco, conçu par l'architecte Antoine Courtens en 1928. Nous parcourrons ensuite le site de l’Abbaye de la Cambre, un monastère de moniales cisterciennes nobles, fondé en 1201, supprimé à la Révolution française, vendu comme bien national en 1796. L’Abbaye est composée de deux noyaux : le cloître avec l'église, le réfectoire et l'aile de la salle capitulaire qui sont d'une architecture médiévale et monastique, et d’autre part le quartier de l'abbesse de caractère plus civil avec sa cour d'honneur, le palais abbatial, le presbytère, les écuries et les autres dépendances; c'est une architecture du XVIIIème.

Le square Val de la Cambre est un témoin de la volonté des nantis de l’époque de s’isoler dans des îlots calmes.

Longeant les étangs d’Ixelles on découvrira encore quelques beaux immeubles avant de parvenir Place Flagey à l’ancienne Maison de la Radio créée en 1930 et terminée en 1938, un bâtiment de style moderniste aux angles arrondis, conçu par Joseph Diongre et comparé à un paquebot avec ses ponts et ses longs couloirs ; l’isolation acoustique y est irréprochable.

Le Flagey est redevenu aujourd’hui un pôle culturel avec la création d’un espace musical avec studios d’enregistrement, salles de concerts et de cinéma. A son rez-de-chaussée se trouve un des bars branchés de Bruxelles, le café Belga et sa faune plutôt bobo.


Inscription préalable obligatoire auprès de Ginette De Corte en téléphonant après 18h au 02/569.53.70 ou au 0497/628 575 et ensuite paiement de confirmation.